Remèdes Haïtiens

Alors que mon ventre me reproche mes récents choix alimentaires; que ma tête se met à jouer un instrument de percussion me causant des maux qu’aucun mot ne peut décrire; que mon nez rivalise avec celui de Rudolph et que ma gorge s’apprête à prendre en feu, je pleurniche à ma mammie que je ne me sens pas bien. Aussitôt, elle prend charge de la situation, sort ses chaudrons et ses marmites, ses légumes, ses feuilles et commence la danse d’une mère déterminée à soulager son bébé de chacun de ses bobos. Elle transforme la cuisine en clinique médicale où les maux sont soulagés avec bouillons, thés et autres. Elle me prépare un menu qui est constitué strictement de remèdes Haïtiens efficaces et datant de siècles passés. Pour soulager ma gorge et freiner la grippe qui s’infiltre dans mon estomac, elle me donne deux cuillerées d’un sirop aux oignons avec sucre et citron ainsi qu’une tasse de thé Asorossi. Avec des goûts assez forts pour réveiller un mort et l’achever tout de suite après, je prends soin de me pincer le nez avant d’avaler d’un trait mes deux entrées. Pour me donner de la force et bien sûre pour me remplir le vendre de meilleurs nutriments, elle me donne un bol de bouillon avec légumes, pois, viandes et sans oublier mes préférés, des boys! Pour le dessert j’ai le droit à un massage vigoureux avec l’huile masketi chaud dans le cou, la nuque et le dos. Quelques heures plus tard je me sens incroyablement mieux. Oubliez les médicaments et les «drogues» rien ne bat les remèdes Haïtiens.

Jessie

jessieblog@live.ca