Haïti de Marc Antoine

Cette chanson représente exactement ce que je pense et ce que je ressens envers Haïti. Marc Antoine décrit avec précision mes sentiments, mes pensées et mon amour pour ce merveilleux pays. Ses paroles m’enlèvent les mots du cœur, m’enlèvent les mots de la bouche. En l’écoutant chanter Haïti, son pays, mon pays, notre pays, je ne peux m’empêcher de me laisser bercer par la douce mélodie en fermant les yeux. Je ne peux m’empêcher d’espérer que j’y étais.

 »Haïti je t’adore même si je te sens si loin de moi. Tu es ma mère, tu es mon père, tu es le sang qui coule dans mes veines. Haïti je t’adore, j’aimerais tellement être plus près de toi, tu es ma sœur, tu es mon frère, tu es le sang qui coule dans mes veines. »

-Marc Antoine

 

Jessie Blog

jessieblog@live.ca

Je ne t’oublie pas

Sept mois plus tard, Haïti, je ne t’oublie pas. D’où je suis, je pense constamment à toi. D’où  je suis, je vois tes larmes. D’où je suis, j’entends tous ces dires à ton égard. J’entends tes cries, tes gémissements, tes pleurs. Je ressens tes peines et même tes douleurs. Haïti, je ne t’oublie pas. Mois après mois je continue à penser à toi. Je pense à toi même quand les médias commencent à se ficher de toi. Je pense à toi même quand certaines personnes de la diaspora ne veulent plus rien savoir de toi. Haïti, tu ne me croiras peut-être pas,  mais je t’aime plus qu’autrefois. Tes malheurs ne m’intimident pas, car j’ai confiance en toi et je sais que tu te relèveras.

Jessie

jessieblog@live.ca

Fierté avec un grand H.

Lorsque j’étais petite je ne réalisais pas toute l’ampleur de mes origines. Oui bien sûr j’avais remarqué que ma couleur de peau était différente de celles de plusieurs de mes camarades de classe. Je savais que mes parents étaient nés en Haïti et qu’ils étaient fiers de leur pays natal. Je comprenais aussi une langue étrangère, soit le créole, même si je la parlais bien peu, je mangeais  ce maïs jaune avec du sauce pois, mais je ne réalisais pas exactement combien c’était merveilleux d’être haïtienne d’origine. Aujourd’hui bien installé dans ma vingtaine, j’ai une fierté grandissante pour Haïti, sa culture, son people, son histoire. Je réalise que même si je ne connais pas toute sa ‘’biographie’’, que je ne me lasse de la découvrir et me passionne à apprendre à la connaître. Si tous ces gens qui se basent sur ce qu’ils ont entendu dans les médias pouvaient la voir à travers mes yeux, ils verraient une île magnifique et charmante, une culture riche, ils entendraient une musique chaleureuse et apprendraient à connaître un peuple différent.

La fierté que je porte pour Haïti est profondément encrée en moi. Malgré mon ouverture d’esprit sur les autres cultures et pays et mon désire secret de parler couramment le chinois et l’italien, je ne peux m’imaginer une vie sans cette partie de moi. Jacques Sauveur Jean chante cette fierté, ma fierté, dans sa chanson Haïti Chérie. Il fredonne l’hymne d’un pays formidable qui est cruellement manqué et regretté par tous ceux qui l’ont quittés. Un pays qui ne laisse personne indifférent et qui déborde de richesses et de merveilles. Il décrit l’amour vrai et inébranlable pour Haïti, la Perle des Antilles. Lorsque j’étais petite je ne réalisais pas toute l’ampleur de mes origines, mais maintenant que je suis grande je ne serai l’oublier.

Haïti Chérie de Jacques Sauveur Jean : http://www.youtube.com/watch?v=rpi6AMdkJAU

Jessie

jessieblog@live.ca

Découvrir Haïti à Montréal

abrazohaiti-250

Passionnée de mon pays d’origine, de sa culture et de son peuple je me mourrais de partager avec vous mes pensées, mes opinions, mes idées, mes découvertes sur la culture haïtienne au Québec. J’ ai beaucoup à dire et je ne peux plus m’empêcher de garder tout cela pour moi. Il y a du positif comme du négatif, mais je préfère m’attarder sur le positif, bien que des fois je n’aurai peut-être pas le choix de souligner le négatif. Je veux vous faire découvrir mes coups de cœur, mais je veux en même temps apprendre de vous.  Fessons de ce blogue un forum de discussion où nous pouvons discuter et débattre poliment sur notre belle communauté.

Jessie

jessieblog@live.ca