L’art de se faire rejeter!

J’avais envie de vous raconter une petite anecdote d’un petit quelque chose qui m’est arrivé dernièrement. Je prends le tout avec un grain de sel et comme il est important de rire de soi un peu, je voulais vous le partager.

Le tout commence lors du Speed Dating. Un des célibataires m’était tombé dans l’œil et j’espèrais qu’il coche la case «OUI» à côté de mon nom. Il était grand, foncé tel que le noir prodigieux de Lindt et sexy avec un sourire digne d’une pub de Crest. Cratères aux joues, il venait de faire ma soirée. Quelques jours suivants le Speed dating je reçois un courriel de l’organisatrice et vous pouvez vous imaginer ma joie lorsque je vois son nom et son courriel dans ma liste de «matchs». Inutile de vous dire que  je n’ai pas hésité à lui envoyer un petit bonjour. Pour ne pas paraître désespérée ou trop agressive, je lui envoie un petit bonjour très court : Hey Mister! It’s Jessie from the Speed dating. How are you? :) Sans attendre devant mon écran à appuyer sur «refresh» à chaque instant j’attends qu’il me répond, mais après plusieurs semaines il était évident que Mister Dark Chocolate Brother n’était pas intéressé. Ce n’était pas la fin du monde donc j’ai rapidement passé à d’autres choses. Plusieurs mois plus tard alors que je naviguais sur Facebook et que l’ombre de Mr. Dark Chocolate Brother n’était plus du tout dans mes pensées, je tombe sur une photo de lui gracieuseté de Facebook qui me propose de devenir son amie, comme nous avons des amis en commun. Sans me prendre trop au sérieux je me dis que peut-être est-ce le destin et que je devrais l’ajouter histoire de voir où cela pourrait me mener. Quelques heures après lui avoir fait une demande d’amitié, Facebook m’indique qu’il est maintenant bien installé dans ma liste d’ami. Encore celle à faire les premiers pas, je lui envoie un autre petit bonjour. Quelques heures plus tard, il me répond me disant qu’il se souvient de moi. Enchantée, je le réponds, ainsi commençant une petite échange sur Facebook message. On parle du Speed dating, des gens, des probabilités de reparticiper dans un autre Speed dating. Jusqu’à là tout va bien. On clavarde de tout et de rien. Je lui demande son âge, il me demande le mien. Il me demande avec qui j’étais durant le Speed dating, je lui parle de mon amie. Il me demande son âge. Je lui réponds et je change de sujet. Il me demande son nom. Je lui dis et je change de sujet. Il me demande de plus ample information sur mon amie et je lui réponds avec un peu de sarcasme qu’elle a un compte sur Facebook et que je peux partager son profil avec lui, s’il le veut. Il me répond oui… svp.

Ne vous inquiétez pas, je ne suis ni amère, ni envieuse, ni fâchée.  Romantique dans l’âme, je lui ai partagé le profil de mon amie pensant que s’il était son grand amour, je ne pouvais lui en priver. Il était beau, oui c’est vrai, mais il n’était  juste pas pour moi.

Jessie Blog

jessieblog@live.ca

9 thoughts on “L’art de se faire rejeter!

  1. Il n’était tout simplement pas pour toi et tu es une personne
    si généreuse. Alors ça ne m’étonne pas que tu lui as tout de même donné les infos sur ton amie.
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s