Ma réponse à un commentaire

Je n’ai pas l’habitude de faire cela, mais j’ai cru bon de vous partager le commentaire d’un jeune homme et ma réponse au dernier billet que j’ai écrit, soit Blind date, Haïtiens recherchés.
D dit:

Allo Jessie,
En premier lieu, j’ai bien hâte de connaître la suite de vos aventures. Par la suite, Il y a certains points par rapport à votre description d’homme recherché que j’ai trouvé intéressant. J’aimerais bien connaître votre description d’un chrétien pratiquant surtout par rapport au mode de vie. Ensuite, vous avez mis l’emphase sur le fait que cette personne doit être mature. D’un autre coté, vous vous décrivez comme étant une chrétienne, mais attention ouverte d’esprit! J’aimerais tout simplement connaître le fond de votre peansé. En espèrent ne pas vous avoir offusqué, mais j’aimerais bien avoir une réponse sincère.
Au revoir

Bonjour D,

M’offusquer?  Pourquoi faire ce blogue et encourager les gens à me laisser des commentaires ou m’écrire si je m’offusquais rapidement? La seule chose qui m’offusque dans votre commentaire est le fait que vous me vouvoyez😀. J’aime croire que je suis encore jeune donc je vous encourage à me tutoyer. (Je blague bien sûr!)
 
D’abord, merci d’avoir pris le temps de m’écrire. Je dois dire que votre commentaire est excellent et cela me fait un très grand plaisir de vous répondre. (Au risque de faire peur à plusieurs) Voici mes réponses:
 
1-Qu’est-ce qu’un chrétien pratiquant? Bien que je suis très loin d’être parfaite dans ma chrétienté et je n’ai aucun droit de juger qui que ce soit, j’aimerai un homme qui n’a pas peur de s’afficher comme étant un chrétien. Plus qu’un simple titre, plus qu’en parole, mais en action. Comme je l’indique dans le billet, plus qu’un statut religieux, mais un mode de vie. Un homme qui va à l’église à chaque semaine, pas par rythme religieux ou par obligation, mais parce qu’il à soif de la parole et veut avancer dans sa foi. Un Homme qui sait prendre du temps pour se consacrer à Dieu, soit en étudiant sa parole, soit en s’impliquant ou autre. Un homme qui veut (malgré les tempêtes, malgré les difficultés de la vie) vivre une vie avec et pour Dieu. Un homme qui n’a pas honte de louer son nom… un homme qui malgré ses imperfections, ses défauts sait qu’il peut en tout temps se tourner vers Dieu pour être guider. Un homme qui agit comme un BON chrétien. Qui ne vole pas, ne ment pas, ne triche pas. Un homme qui respecte les femmes. (Je sais que cela peut sembler extrême pour plusieurs, mais j’essaie d’appliquer ceci aussi. Je sais très bien qu’étant humain il est impossible d’être parfait et la perfection n’est absolument pas ce que je recherche). 
 
2-Qu’est-ce que la maturité selon moi? C’est tellement vaste il me faudrait écrire un livre, mais j’ai réalisé qu’être avancé dans l’âge ne veut pas nécessairement dire être mature. Un homme immature pour moi c’est un homme qui s’entête à courir après des femmes qui veulent de vrais relations sérieuses alors qu’il sait très bien qu’il ne veut que jouer. Un homme qui passe plus de temps devant sa télévision, son ordinateur, ses jeux vidéos ou autres que de passer du temps à bâtir une relation solide avec sa copine. Un homme qui déshonore sa copine avec d’autres femmes parce qu’il s’ennuie ou parce qu’il n’a pas assez de courage pour la laisser. Un homme qui fait des crises de jalousie à chaque instant alors que ses propres actions dé-respectent sa copine. Un homme qui à 25-30 ans et plus et qui n’a pas de but ni d’ambition, qui dépend totalement sur les autres pour vivre. Un homme qui dépense une fortune sur ses biens matériels, vêtements, bijoux, cellulaires, souliers alors qu’il ne paie pas ses dettes. Un homme qui fait de l’argent illégalement. Un homme qui investie plus sur son  »swag » que son avenir. Je crois qu’il n’y a rien de pire qu’un homme ou une femme immature. Comment avoir une conversation avec quelqu’un d’immature? Comment régler une situation avec quelqu’un d’immature? Comment faire face aux problèmes de la vie avec quelqu’un d’immature? Je ne prétends pas être la femme la plus mature au monde, j’aime trop rigoler, rire comme une folle pour cela, mais je sais faire preuve de maturité et je crois que c’est important dans une bonne relation. La maturité s’apprend et ce dans n’importe quel domaine ou aspect de notre vie. Être avec quelqu’un qui agit comme un enfant au lieu de faire face à la vie.. non merci. Je crois qu’il est important de savoir quand être mature et sérieux , mais également de savoir quand s’éclater, faire les fous, rire à n’en plus finir. 
3-Qu’est-ce qu’être chrétienne et ouverte d’esprit? Pour la partie chrétien(ne) retournez à ma description de chrétien pratiquant. Pour la partie ouverte d’esprit c’est en bref, accepter les autres tels qu’ils sont. Dieu dit dans un verset d’aimer son prochain comme soi-même et il dit également dans un autre verset que celui qui n’a jamais péché (lui) jette la première pierre! J’essaie du mieux que je peux de ne pas juger (bien que cela peut être difficile), de ne pas critiquer. Malgré le fait que je suis chrétienne je refuse d’avoir des discours homophobes, des discours défavorables face aux autres croyances religieuses, des discours accusateurs face à ceux qui ont des problèmes, des maladies, des troubles, des dépendances. Je ne voudrais jamais être celle qui déforme ou n’interprète pas comme il se doit les Écritures pour blesser les gens ou leur lancer leurs pêchés en pleine face. Qui sommes nous pour juger les gens?  Être chrétien (pour moi) n’est pas de pointer du doigt, mais de tendre une main. Être ouverte d’esprit pour moi c’est d’également, prendre un bon verre de vin avec des amis, sortir, voir le monde, aller dans un show.. ne pas se croire plus saint que les saints… s’informer sur la science, sur les arts, sur la psychologie…Et plusieurs choses encore.  
 
J’espère avoir bien répondu à vos questions.. j’aurai pu écrire un roman entier, mais tout ce que je dis c’est propre à moi.. propre à la personne que je suis. Peut-être allez vous être en désaccord avec moi. Peut-être d’autres chrétiens ne s’enligneront pas avec mes propos. Je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez. Vous me semblez douteux face à la capacité d’être ouvert d’esprit tout en étant chrétien. Laissez-moi un autre commentaire ou encore envoyez-moi un courriel.
Très sincèrement,
Jessie.
Chers Lecteurs, j’aime beaucoup recevoir vos commentaires ou vos courriels, n’hésitez jamais, car cela me fait toujours un plaisir de répondre à vos questions ou vos commentaires. Si vous savez combien de fois par mois je me décourage et combien de fois vos commentaires m’encouragent à continuer…
Jessie Blog
jessieblog@live.ca
Suivez La Petite Haïti sur: Facebook


4 thoughts on “Ma réponse à un commentaire

  1. Bonjour Jessie,
    En premier lieu, je vais t’expliquer la manière que j’ai procédé pour répondre à ton explication. D’une part, j’ai fait ressortir tous les mots clés qui ont attiré mon attention. D’autre part, j’ai répondu sans censure et en faisant appel à mon vécu.
    « Rythme religieux », « obligation », « étudiant sa parole », « un BON chrétien ».

    Commençons par le premier paragraphe, tu parles à un moment de « rythme religieux ». Si j’ai bien compris, tu veux faire référence au fait que l’homme avec qui tu aimerais évoluer doit aller à l’église par choix et non par habitude. J’ai un questionnement par rapport à cette affirmation. Est-ce que le fais d’aller à l’église pour cette homme doit lui permettre d’exprimer de sa foi et/ou doit lui permettre de se ressourcer ? Sur ce même questionnement, tu dis que cette personne doit être un bon chrétien qui médite la parole et qui s’implique. Mon point vu par rapport à cela, est que souvent notre perception de la religion est grandement influencée par notre culture et les gens qui nous entourent. J’estime qu’il faut d’une part reconnaitre l’apport de l’Homme dans la spiritualité de la religion et d’autre part, dissocier ce qui est culturel de ce qui est religieux. Ceci dit, l’implication de cette personne doit-il être confinée aux murs de l’église, mais peut-il être vis-à-vis d’autres communautés qui l’entourent ? Je suppose que la parole que tu t’attends que cet homme étudie est la bible. Par contre, te sentirais-tu à l’aise si cette personne prend autant le temps de lire ca bible que la kabbale et le coran. Cela peut te sembler absurde à première vue, mais le niveau de conscience de sa spiritualité de cet individu est élargi. J’ai l’impression que lorsque les gens font référence à un chrétien, spécialement dans notre culture, il y a un cadre préétablie et que nul ne peut en déroger. Si toute fois cette personne ose avoir un discourt contraire à la majorité, elle n’est pas perçue comme étant chrétien. S’il vous plait, je n’aime pas la réponse tout faite qui dit : « C’est ta relation avec Dieu et non la religion du christianisme qui importe. »
    A ce qui attrait à la maturité, je comprends ton point vue et je partage ton avis sur plusieurs des points.

    « Aller dans un show », « ne pas se croire plus saint que les saints », « s’informer sur la science, sur les arts, sur la psychologie »

    Poursuivons, tu dis qu’il faut que cette personne puisse s’informer sur les « sciences, arts, psychologie. » Sans perdre de vue que c’est mon opinion, la religion dans notre culture a pris la place de l’individu. Par exemple, la spiritualité de l’être noir est mise de coter par la spiritualité qui nous a été enseigné. Par exemple, l’expression de notre individualité de « noir » a été étouffé et remplacer par une expression d’une foi commune actuel. Si cet homme entame une conversation philosophique, serais-tu en mesure de ne pas baser tes réponses sur les dogmes de la religion ou de la bible?
    En terminant, la réponse idéale, j’image est que tu recherches un homme s’insère dans sa foi qui cadre avec ta foi. Je te souhaite de tout mon cœur de trouver cet homme.

    Ps. Disons que le fait d’avoir écrit ce commentaire a eu un effet libérateur sur moi. C’est bien étrange !

    1. Est-ce que le fais d’aller à l’église pour cette homme doit lui permettre d’exprimer de sa foi et/ou doit lui permettre de se ressourcer?

      Oui, mais pas pour moi, mais pour lui! Qui suis-je pour lui dire comment exprimer sa foi et se ressourcer. Aller à l’église est important pour plusieurs raisons, mais quelle perte de temps incroyable que d’y aller pour plaire à quelqu’un ou pour bien paraître. Reste couché! Comme l’école est pour l’apprentissage, l’acquisition de connaissances, compétences et autres ainsi est l’église. L’église est aussi importante que l’école. L’église est un école. Que ce soit pour se ressourcer, apprendre de nouvelles valeurs, témoigner sa foi envers Dieu. Comment grandir si tu n’y vas pas? Le devoir du chrétien est d’aller dans «l’école» de Dieu.

      (…) l’implication de cette personne doit-il être confinée aux murs de l’église, mais peut-il être vis-à-vis d’autres communautés qui l’entourent ?

      Oui, oui et OUI! Dieu dit qu’il est le Dieu qui va vers les veuves, les immigrants, les pauvres, les malades, point! Il ne met pas de limite ou de restrictions sur leurs religions, leurs nationalités, leurs âges et pour l’honnorer nous devrons faire comme lui. Bien sûr ce n’est pas aussi facile, mais les enfants de Dieu sont appelés à briller. À être une source d’inspiration, d’aide dans le monde. Pas seulement dans leurs églises ou dans leurs petites communautés. Tu es passionné par les personnes âgés, implique-toi dans une maison pour personnes âgés. Tu veux aider les toxicomanes, parce que tu as aussi eu des problèmes de drogue, implique-toi? Tu as à cœur l’environnement, les animaux, les itinérants, implique-toi! S’impliquer à l’intérieur ou à l’extérieur de l’église… l’important c’est de s’impliquer, de faire quelque chose qui te passionne. Et s’impliquer ne veut pas nécessairement dire publiquement. Quelqu’un peut œuvrer en silence, peut poser des petits gestes qui ont de grandes impactes alors que personne le sait ou le voit. Fais ce qui te passionne et sans aucun doute tu vas te sentir tellement bien.

      Je suppose que la parole que tu t’attends que cet homme étudie est la bible. Par contre, te sentirais-tu à l’aise si cette personne prend autant le temps de lire sa bible que la kabbale et le coran.

      Une des choses que je trouve complètement intolérable c’est l’ignorance. Dire des bêtises sans aucun fondement me dépasse. Tu es curieux, tu veux apprendre plus sur les différentes choses de la vie qui suis-je pour t’en empêcher. Je suis née ici au Québec de parents Haïtiens, j’aime ma culture comme une folle, mais je veux en découvrir d’autres, je voudrais apprendre d’autres langues, goûter différentes nourritures, apprendre d’autres histoires et je ne considère pas cela de la trahison envers ma culture. Et bien c’est ainsi pour ma religion. L’autre jour j’étais à la bibliothèque et je lisais un livre sur le Coran. (Sans blague) Je me trouve tellement ignorante face à tout cela et je ressentais le besoin de m’informer. J’ai suivi des cours dans le programme d’études des Femmes à Concordia (Women’s Studies). Dans les cours mes profs parlaient de féminisme, d’homosexualité, de transexualité, d’asexualité et j’écoutais avec mes deux oreilles bien ouvertes. Des propos qui sont tellement contraire à l’église, mais moi qui ne connaissais rien à tout cela, je voulais comprendre parce que je refuse de pointer du doigt en résistant les paroles de la Bible et me croire mieux que qui que ce soit. Je crois que s’instruire sur des choses qui nous rendent parfois mal à l’aise ou qui sont contraires à nos croyances ne peut que nous aider. Je parlais d’ouverture d’Esprit et bien pour moi.. c’est ça être ouverte d’esprit. J’ai pas de problème à discuter de sexualité, d’homosexualité, de différentes religions, parce que je veux apprendre et aimer Jésus c’est d’accepter les autres et les aimer tels qu’ils sont.

      S’il vous plaît, je n’aime pas la réponse tout faite qui dit : « C’est ta relation avec Dieu et non la religion du christianisme qui importe. »

      Tu n’aimes peut-être pas cette réponse, mais à la fin de la journée c’est quand même vrai en quelque sorte.

      Par exemple, l’expression de notre individualité de « noir » a été étouffé et remplacer par une expression d’une foi commune actuel. Si cet homme entame une conversation philosophique, serais-tu en mesure de ne pas baser tes réponses sur les dogmes de la religion ou de la bible?

      Il peut me parler de philosophie aucun problème, je t’avoue que ce n’est pas mon point fort et que je ne suis pas douée en philosophie, mais ce que je peux dire c’est que la philosophie est une croyance, une doctrine qui utilise des raisonnements rationnels et critiques et que pour moi Dieu, le christianisme sont des raisonnements rationnels et et critiques. Je peux mettre Dieu et ma religion de côté et entamer une discussion, mais ils sont en moi quand même, ils sont ma fondation. Un philosophe va se baser sur ses théories, moi je me base sur Dieu.


      En terminant, la réponse idéale, j’imagine est que tu recherches un homme sincère dans sa foi qui cadre avec ta foi. Je te souhaite de tout mon cœur de trouver cet homme.

      Je reformule ta phrase. Un homme imparfait sincère dans ses croyances, dans sa religion, dans sa foi et qui veut grandir et m’aider à grandir dans ma foi. Un homme qui comprends à quel point je suis imparfaite et que (en bon Québécois) j’en arrache tellement parfois, mais qui va être la quand même. Comme je vais être là moi aussi pour lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s