Chak Moun Gen Yon Destine

J’ai du mal à me rappeler quel film on avait été voir…mais c’est bel et bien du Mega-Plex Spheretech situé à Ville Saint-Laurent dont on revenait quand j’ai été frappé par cet intense moment de nostalgie qui ne décrochait pas.

C’est très difficile et un tant soit peu pénible à expliquer mais je me suis retrouvé au volant de mon véhicule, et, sans mot dire, je me suis mis en direction…

« Où est-ce qu’on va? » m’a demandé ma femme, qui ne cachait pas son étonnement.

A moi de lui répondre : « …attends, donnes-moi une seconde… »

J’y repense présent, et je crois qu’elle a senti à ce moment-là la nécessité de ne pas en rajouter, remarquant l’état de réflexion profonde qui avait soudainemet pris place avec nous dans l’auto.

Pas plus de quelques minutes et j’y étais – assis, là, dans mon véhicule, immobilisé dans l’aire de stationnement d’une entreprise pour laquelle j’avais travaillé il y a longtemps.

Voyez-vous, mon moment de réflexion était animé par la réalisation de parcours qui m’avait amené jusqu’ici.
A l’époque où j’étais encore à l’emploi de cette entreprise, disons que tout n’était pas particulièrement rose et agréable dans ma vie.
Dettes, dépression…Je vous épargnerai les détails sombres et peu reluisants.
Permettez tout de même que je vous ramène à cet instant singulier où, terminant un rude et tardif quart de travail, et me dépêchant de naviguer de mon mieux à travers une mémorable bourrasque de neige afin de ne pas manquer l’autobus pour mon retour à la maison – j’ai porté un long et sincère regard sur ce que ma vie de jeune adulte avait été jusqu’ici et, attristé par le constat que le résultat était loin de ce qui m’enchanterait…j’ai pris une longue respiration :
(-inspire-) « ..je ferai tout mon possible pour ne jamais plus me sentir aussi minable… » (-expire-)

Retenez-bien ceci : à chaque jour de votre vie vous est accordée une nouvelle opportunité de la changer. Pour le meilleur, pour le pire – c’est votre décision. Vos problèmes ne sont ni moindres ni pires que ceux du prochain venu.
Incidents malheureux et circonstances fortuites n’ont rien de plaisant. Mais, là où ce n’est pas votre faute, vous avez tout de même la responsabilité de faire de tout votre possible pour y remédier. Vous en valez la peine.

Au diable la facilité.

Çà m’a pris du temps, croyez-moi. Je ne vous raconte pas tout ce que j’ai du traverser.

Ce moment dans le stationnement m’a ramené une foule d’émotions. Cependant, s’il y en a bien une que je ne pouvais écarter, et mon épouse l’a ressenti également – c’était la satisfaction d’être parvenu à tenir la promesse après toutes ces années. La promesse de toujours faire l’effort de me relever malgré les obstacles survenus depuis.

Olivier Day

________

Autres billets par Olivier Day

On avait envie d’une crème glacée…

Timoun pa mande fèt »

“…donnes-moi le couteau, chérie…”

Faites un tour sur le blogue d’Olivier, prenez le temps de regarder son magnifique portfolio et suivez-le sur les médias sociaux: Facebook Twitter.

Publicités

2 commentaires sur « Chak Moun Gen Yon Destine »

    1. Merci Martine – et bien d’accord. Obstacles et difficultés surviendront tout au long du parcours. Nous avons toujours le choix de persévérer ou d’abandonner. Il nous revient de décider si ces buts en valent la peine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s