Çà passe vite, tu trouves pas?

Çà m’a vraiment fait plaisir chérie.

Tu as toujours eu l’élan de la spontanéité. Un trait de caractère qui m’a souvent épaté, parfois irrité, mais que j’ai toujours su apprécier.
Depuis la naissance du bébé, on a dû s’habituer tant bien que mal que rien ne serait jamais pareil.
On a eu beau se le faire répéter, on n’en avait sincèrement aucune idée.
Les nuits sans sommeil, les interminables questionnements, les doutes, les peurs, les appels à Info-Santé, les couches, les diverses formules de lait…
ai-je mentionné les nuits sans sommeil?…
Notre vie sociale en a pris un sacré coup.
Notre enfant est un cadeau inestimable pour lequel je nous sais reconnaissants.
Elle a vraiment le meilleur de nous deux – et ne se cache pas d’exprimer le pire.
(Les anniversaires de Vivardy et de Giovanni sont encore des inconfortables souvenirs…)
Mais, ni toi, ni moi ne pouvons nier cette sensation de détente et de bon vivre qui a caractérisé cette après-midi passée en compagnie l’un de l’autre. C’était réellement une expérience réjouissante.
Prendre le temps d’être ensemble, de se retrouver, parce qu’il est indéniable qu’on s’est parfois perdu en chemin – un sentiment incroyable dans toute sa simplicité.
Cela va sans dire – toi et moi avons grandi.
La vie, les décisions prises, les circonstances vécues…tout cela nous a permis de tracer notre chemin et a façonné notre relation de façon singulière.
Le Centre-Ville – notre terrain de jeu.
La Place Montréal Trust, que nous n’avons pas visité depuis une éternité, c’est là que tout a commencé.
Première rencontre, première(s) palpitation(s), première décision  de donner une chance à l’autre et tenter l’aventure dont nous n’avions aucune idée – quitte à ce que je n’aille pas travailler. (Quel effet tu as eu sur moi, dis donc…)
Première rencontre inusitée avec ta mère. -rires-
Le Paramount – depuis lors rebaptisé Cinéma Banque Scotia garde avec lui de nombreux secrets.
Comme les films que nous y avons visionné, les souvenirs sont innombrables, certains bons, d’autres mauvais. Mais ce sont les nôtres. C’est un fait.
On a grandi, on s’est aimés. Plus tard, on s’est mariés.
La vie nous en a fait voir des vertes et des pas mûres … et on a tenu bon, ensemble.
Et nous voilà, arpentant ces couloirs et boutiques, témoins de notre passé et de cette après-midi de nostalgie, de conversation agréable et de repos bien mérité.
Bientôt 10 ans – Tout un parcours, toute une vie.
Et c’est pas fini.

       Olivier Day

____

Faites un tour sur le blogue d’Olivier, prenez le temps de regarder son portfolio et suivez-le sur les médias sociaux: Facebook Twitter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s