Coup de coeur musique de la semaine

Haïti Chérie de Stevy Mahy (ma chanteuse préférée : D )

Jessie Blog

jessieblog@live.ca

Suivez La Petite Haïti sur: Facebook

Publicités

Un mot au Québec pour lui dire Merci

Comme la plupart des haïtiens, mon cœur s’est brisé en mille morceaux, le 12 janvier 2010 à 16h53. Les yeux rivés sur mon écran de télévision, je n’arrivais pas à croire ce qui se passait. Tous ces images de cadavres, de gens qui ont tous perdus, d’enfants orphelins, de bâtiments écroulés, m’hantaient. J’étais complètement atterrée et abattue par le sentiment d’impuissance qui m’habitait. Notre Haïti Chérie était complètement dévastée. Nos rêves de la voir se relever, après tous ces années de misères, c’étaient littéralement effondrés devant nos yeux, en quelques minutes. Avec des larmes dans nos yeux, des boules dans nos gorges et de la rage dans nos cœurs, nous attendions avec beaucoup de crainte et d’impatience des nouvelles de nos proches.

Malgré la grande douleur que j’éprouvais pour mon pays et pour tous ces gens qui ont perdus quelqu’un lors du tremblement de terre, j’étais touchée de voir à quel point le peuple québécois était rapidement prêt à nous aider. De par leur générosité et leur grand cœur, ils ont su nous soutenir. Je souhaite donc prendre quelques minutes pour leur dire un grand merci. Merci pour vous beaux messages de sympathie. Merci de vous être mobilisés aussi rapidement pour venir en aide aux sinistrés. Tous ces dons et denrées n’auraient pas pu être ramassés en si peu de temps, sans tous vos efforts. Je n’avais jamais réalisé à quel point les haïtiens étaient appréciés des québécois, avant ce malheureux évènement. J’étais profondément touchée de voir et d’entendre jeunes comme moins jeunes mettre mains à la patte pour aider Haïti.

Merci à tous ces docteurs, infirmiers, pasteurs, bénévoles, militaires, policiers qui se sont portés volontaires pour partir en Haïti afin d’aller aider le peuple, mon peuple. Sachez que votre travail est fortement apprécié et nous vous devons beaucoup pour ce que vous faites. Merci aux chanteurs, animateurs, acteurs, comédiens qui ont su utiliser leurs ressources ainsi que leurs talents pour organiser de magnifiques spectacles, shows d’humour, soirées bénéfices, téléthons pour ainsi ramasser de nombreuses sommes d’argent. Merci aux organismes tels que la Croix-Rouge Canadienne, Médecins du Monde, Clown sans frontières,  Association Chrétienne pour la Francophonie (ACF), Centre d’Étude et de Coopération Internationale (CECI), qui se sont empressées de mettre sur pied des programmes d’aide pour Haïti. Du fond du cœur, un gros merci.

Malgré le fait que nous sommes encore endeuillés, ce que vous avez fait pour nous a su apaiser notre douleur.

Jessie

jessieblog@live.ca

Fierté avec un grand H.

Lorsque j’étais petite je ne réalisais pas toute l’ampleur de mes origines. Oui bien sûr j’avais remarqué que ma couleur de peau était différente de celles de plusieurs de mes camarades de classe. Je savais que mes parents étaient nés en Haïti et qu’ils étaient fiers de leur pays natal. Je comprenais aussi une langue étrangère, soit le créole, même si je la parlais bien peu, je mangeais  ce maïs jaune avec du sauce pois, mais je ne réalisais pas exactement combien c’était merveilleux d’être haïtienne d’origine. Aujourd’hui bien installé dans ma vingtaine, j’ai une fierté grandissante pour Haïti, sa culture, son people, son histoire. Je réalise que même si je ne connais pas toute sa ‘’biographie’’, que je ne me lasse de la découvrir et me passionne à apprendre à la connaître. Si tous ces gens qui se basent sur ce qu’ils ont entendu dans les médias pouvaient la voir à travers mes yeux, ils verraient une île magnifique et charmante, une culture riche, ils entendraient une musique chaleureuse et apprendraient à connaître un peuple différent.

La fierté que je porte pour Haïti est profondément encrée en moi. Malgré mon ouverture d’esprit sur les autres cultures et pays et mon désire secret de parler couramment le chinois et l’italien, je ne peux m’imaginer une vie sans cette partie de moi. Jacques Sauveur Jean chante cette fierté, ma fierté, dans sa chanson Haïti Chérie. Il fredonne l’hymne d’un pays formidable qui est cruellement manqué et regretté par tous ceux qui l’ont quittés. Un pays qui ne laisse personne indifférent et qui déborde de richesses et de merveilles. Il décrit l’amour vrai et inébranlable pour Haïti, la Perle des Antilles. Lorsque j’étais petite je ne réalisais pas toute l’ampleur de mes origines, mais maintenant que je suis grande je ne serai l’oublier.

Haïti Chérie de Jacques Sauveur Jean : http://www.youtube.com/watch?v=rpi6AMdkJAU

Jessie

jessieblog@live.ca